Le
CODE MORAL

Jigorō
Kanō

Né le 28 octobre 1860 – décédé le 4 mai 1938 à l’âge de 77 ans.

Fondateur du Judo Kodokan, qui initialement visait à mieux utiliser nos ressources physiques et mentales. A l’origine, le judo s’apparentait plus à une philosophie de vie, un Art martial, qu’a un sport de combat. L’introduction du judo aux jeux olympiques a semé le trouble dans la perception que les gens s’en faisaient.

Au Judo, comme au Ju-Jitsu, les combattants se font un point d’honneur de respecter le code moral de leur discipline :

Politesse
C’est le respect d’autrui.
Sincérité
C’est s’exprimer avec son coeur et non avec son mental.
Modestie
C’est parler de soi-même sans orgueil.
Contrôle de soi
C’est savoir se taire lorsque monte la colère.
Courage
C’est de faire ce qui est juste.
Honneur
C’est être fidèle à la parole donnée.
Respect
Sans respect aucune confiance ne peut naître.
Amitié
C’est le plus pur des sentiments humains.
Previous
Next

Nos
Valeurs

Previous
Next

Judo - Transmission

Le Judo Jujitsu Club Pouzaugeais, créé par des passionnées de sport de combat en 1971, intègre tout de suite une majorité d’enfants. Depuis 50 ans, la transmission des valeurs humaines et des valeurs sportives a toujours dicté les saisons : transmettre est bien la première pierre de fondation de notre club.

judo - Mixité

Le judo dans notre club n’est pas uniquement un sport d’homme : depuis sa création plus 30 % de nos ceintures noires sont des femmes. L’égalité entre les hommes et les femmes fait partie des fondamentaux et des valeurs que nous inculquons à nos élèves.

Previous
Next

judo - Adapté

Le dojo Michel Traineau à Pouzauges est un endroit où on peut pratiquer du sport du combat sans complexe. Personne n’est jugé sur son état physique ni mental, ce qui compte au dojo c’est le sport et ses valeurs. Depuis plusieurs d’année le Judo Jujitsu Club Pouzaugeais a toujours développé une relation privilégiée avec les foyers d’accueil spécialisés et les familles.

Previous
Next

Panier

0

Votre panier est vide.